Airbnb ou location longue durée : laquelle choisir ?

Airbnb longue durée

Paris est la ville qui compte le plus de locations Airbnb au monde. On y trouve 40 000 logements Airbnb(1), soit 2,6% du parc du logement parisien(2).

D’après une étude récente du site JDN, la location Airbnb rapporte en moyenne 2,6 fois plus que la location longue durée pour les biens de petite surface(2). Ce ratio monte jusqu’à plus de 3 fois pour les zones touristiques(2). A la recherche de rentabilité, beaucoup de propriétaires privilégient la location temporaire à la location longue durée.

La location temporaire est-elle réellement plus intéressante que la location longue durée ?

Des locations Airbnb limitées à 4 mois par an.

Si les loyers en location temporaire sont plus élevés, la location temporaire est limitée à 4 mois par an(1). Au-delà, le propriétaire doit demander l’autorisation à la Mairie de Paris. Il doit également s’assurer que le règlement de copropriété n’interdit pas le meublé touristique.

« Paris prépare un deuxième tir de rideau dans la prochaine loi de finances avec un relèvement comme à Berlin à 100.000 euros de l’amende. » – Les Echos

Les propriétaires ne respectant pas ces règles risquent des amendes sévères. Dans le cas d’une location de résidence principale, le propriétaire risque une amende de 25 000 €(3). Dans le cas d’une location de résidence secondaire 80 000 €, une amende qui pourrait bientôt être portée à 100 000 €(4).

La Mairie de Paris a monté une brigade chargée de vérifier la légalité des locations mises en ligne sur les plateformes. Aujourd’hui, des équipes composées d’une vingtaine de contrôleurs effectuent des visites aléatoires(4).

La vacance locative, un vrai sujet.

Les biens loués en meublé touristique à Paris ont en moyenne un taux de vacance locative de 33,1%, soit 4 mois par an(6).

« Sorti des zones les plus touristiques, le taux d’occupation des biens Airbnb peut chuter considérablement. » – Journal du Net

Le taux d’occupation des biens Airbnb dépend fortement des quartiers parisiens et de l’activité touristique. De plus, l’occupation peut varier d’une année sur l’autre. En août 2016, par exemple, le taux d’occupation moyen à Paris a chuté de 13,8 points comparé à l’année précédente(6).

Des frais annexes très élevés.

La gestion d’une location temporaire est chronophage: mise en ligne de l’annonce, réponses aux messages, accueil des locataires, ménage, changement des draps, états des lieux de sortie…

Certains propriétaires optent pour les services d’une conciergerie qui s’occupe de tout, mais payé à prix d’or. En effet, les frais de conciergerie s’élèvent à environ à 40€ par location en moyenne. D’ailleurs, 30€ de frais de ménage sont facturés en sus au locataire(5). Pour une location de 2 nuits au prix moyen sur Paris de 106,4 €, cela correspond à une perte de rentabilité pour le propriétaire d’environ 20%(6).  

Plus vous changez de locataire, plus votre bien s’use.

Enfin, viennent s’ajouter des frais importants liés à l’usure du bien et des équipements. Sans surprise, la dégradation est plus importante pour la location temporaire. Il faut compter en plus des frais tels que internet, l’électricité, la taxe d’habitation, etc.

« Le taux de rotation étant plus faible dans le cadre de la location longue durée, l’usure d’un bien est généralement moins élevée qu’en location courte durée. » – Journal du Net

Des offres innovantes pour la location longue durée.

En location temporaire, il n’y a pas de risque d’impayés. Pour réserver, le locataire doit obligatoirement verser le loyer en avance à la plateforme de location qui le reverse par la suite au propriétaire.

En location longue durée il existe également des offres innovantes, comme celle de Homepilot, qui protègent le propriétaire contre tout risque d’impayés ou de dégradations.

A propos de Homepilot

On trouvait les services de gestion locative compliqués, chers et peu réactifs. Donc on a créé Homepilot.

Homepilot propose un service de gestion simple et innovant, sans frais cachés et sans engagement. Nos gestionnaires sont disponibles 7j/7 pour répondre à vos questions et pour gérer les urgences sur votre bien. En plus, vos loyers sont garantis à 100%. On s’occupe de tout, vous touchez vos loyers !

Sources : 1. LCI : Airbnb hors la loi à Berlin : cela pourrait-il arriver à Paris ? 2. Journal Du Net. 3. Business Travel 4. Les Echos 5. Bnbsitter. 6. Paris info : Paris en chiffre, tableau de bord. 7. Challenges : Location Airbnb, les particuliers traités comme des professionnels. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le pour en faire profiter votre réseau et vos amis.