Tout savoir sur le mandat exclusif

Mandat exclusif

Le choix du type de mandat est souvent la première étape de négociation entre le propriétaire et l’agent immobilier lors d’une vente ou d’une mise en location. Ce choix a des conséquences importantes sur la commercialisation du bien et la relation entre le propriétaire et le mandataire. Il est donc essentiel d’avoir une bonne connaissance des différents types de clauses d’exclusivité avant la signature du mandat.

Les différents types de clauses d’exclusivité

Il existe trois types de mandats : le mandat simple, le mandat exclusif et le mandat semi-exclusif. D’après une étude Ifop réalisée en 2015 le mandat simple est de loin le plus utilisé en France. En effet, 60% des propriétaires ont recours au mandat simple pour la vente de leur bien. Ils sont seulement 20% à choisir un mandat exclusif et 20% à choisir un mandat semi-exclusif.

Le mandat simple

Le mandat simple permet au propriétaire de mandater plusieurs prestataires pour un même bien. Plusieurs agents immobiliers seront donc en compétition pour la vente ou la location du bien. L’agent qui trouvera en premier un locataire ou un acheteur empochera les honoraires. 

Le mandat exclusif

Dans le cadre d’un mandat exclusif le propriétaire confie la vente ou la mise en location en exclusivité à un seul agent immobilier. Souvent l’exclusivité est donnée pour une durée prédéfinie. Le propriétaire ne peut mettre fin au mandat ou mandater un autre agent avant la fin de la durée d’exclusivité.

Le mandat semi-exclusif

Le mandat semi-exclusif est à mi-chemin entre le mandat simple et le mandat exclusif. En effet, le propriétaire donne l’exclusivité à un agent immobilier, mais il se réserve le droit de trouver un acquéreur ou un locataire par lui-même.

Les raisons du succès du mandat simple

La forte utilisation du mandat simple dans l’immobilier traduit une certaine méfiance à l’encontre des agences immobilières. En effet, une étude Ifop constate que 65% des français ont une mauvaise image des agents immobiliers. Dans beaucoup de cas les propriétaires français préfèrent le mandat simple au mandat exclusif, car celui-ci permet de ne pas s’engager avec une agence immobilière, dont la qualité des prestations peut sembler incertaine. 

Pourquoi nous pensons que le mandat exclusif est souvent préférable pour le propriétaire

Les avantages du mandat simple semblent évidents, notamment quand le propriétaire n’a pas une entière confiance en son agence immobilière. Néanmoins, le mandat simple a également des faiblesses importantes.

Une dilution de la responsabilité entre différents mandataires

En cas de mandat simple, plusieurs prestataires entrent en concurrence. Ils risquent d’être moins enclins à mettre tout en œuvre pour atteindre leur objectif et peuvent se sentir moins responsabilisés quant à la réussite de la mission. L’exclusivité permet d’éviter la dilution de responsabilité entre différents prestataires. Le prestataire exclusif est donc le seul responsable de la réussite de la mission. De notre expérience, le mandataire exclusif allouera souvent plus de ressources pour remplir sa mission que le mandataire non-exclusif.

Un risque de perte d’attractivité pour l’acquéreur ou le locataire

Avec un mandat simple chaque agence immobilière publiera son annonce sur les différents sites d’annonces immobilières. Le résultat est qu’il y aura plusieurs annonces pour un même bien sur un même site d’annonces immobilières. Cela n’est souvent pas rassurant pour le potentiel acquéreur ou locataire. Pire, il peut avoir l’impression que le propriétaire n’arrive pas à vendre ou louer le bien. Cela peut fortement diminuer l’attractivité du bien.

Une complexité liée à la gestion des différents mandataires

Il est souvent plus simple pour le propriétaire de se reposer sur un intermédiaire de confiance que de devoir en gérer plusieurs. En effet, le suivi avec différents mandataires peut vite devenir un casse-tête.

Comment résilier son mandat de gestion ? 

Le propriétaire qui a signé un mandat de gestion exclusif est obligé de respecter l’engagement et le préavis associés au mandat. Il est néanmoins possible de résilier son mandat de gestion sous certaines conditions, notamment l’application de la loi Châtel en cas de reconduction tacite du mandat de gestion.

Bilan

Nous pensons qu’une clause d’exclusivité est positive, mais pas à n’importe quelles conditions. Une clause d’exclusivité rend d’autant plus importante la bonne sélection de l’agent immobilier ou du gestionnaire locatif.

A propos de Homepilot

On trouvait les services de gestion locative compliqués, chers et peu réactifs. Donc on a créé Homepilot.

Homepilot propose un service de gestion simple et innovant, sans frais cachés et sans engagement. Nos gestionnaires sont disponibles 7j/7 pour répondre à vos questions et pour gérer les urgences sur votre bien. En plus, vos loyers sont garantis à 100%. On s’occupe de tout, vous touchez vos loyers !

Cet article vous a plu ? Partagez-le pour en faire profiter votre réseau et vos amis.