Que faire en cas de dégât des eaux ?

Degat des eaux

Les dégâts des eaux sont les sinistres les plus fréquents dans la vie d’un immeuble : les assureurs français en recensent plus de 500 000 par an !

Que faire en cas de dégâts des eaux ? Voici les démarches à suivre, étape par étape.

Immédiatement après le dégât

  • Supprimez la cause du dégât : fermez le robinet d’arrêt de l’eau si le dégât vient de votre logement. Si l’eau vient des parties communes ou d’un autre logement, alertez immédiatement le gardien et le voisin. Coupez l’électricité dans votre logement si besoin.
  • Si le sinistre vient de votre logement, prenez contact avec tous les voisins impliqués et remplissez avec chacun d’eux un constat amiable de dégâts des eaux. Le constat amiable est disponible auprès de votre assureur et permet de décrire le sinistre (lieu du sinistre, circonstances, causes, nature des dommages, coordonnées des personnes concernées).
  • Appelez votre bailleur ou son gestionnaire ainsi que votre assureur multirisque habitation pour déclarer le sinistre (normalement joignable 24/7).

A ne pas faire

  • Séchez, mais évitez de nettoyer, ranger ou réparer. Vous risquez d’avoir du mal à vous faire indemniser si vous effacez toutes les traces du sinistre avant le passage de l’expert de l’assureur.
  • Attendez d’avoir un retour de votre assureur avant de faire établir un devis pour les réparations. Souvent l’assureur peut gérer les réparations et il sera plus simple de vous faire rembourser.

Sous 5 jours maximum

Réunissez les éléments et justificatifs qui aideront votre assureur à traiter votre dossier rapidement. Les éléments demandés incluent en général :

  • État détaillé des bien endommagés et dégâts occasionnés dans votre logement.
  • Justificatifs qui prouvent la propriété et la valeur des biens endommagés : factures, photos, etc.
  • Si vous êtes le propriétaire du bien immobilier endommagé, une attestation de propriété (à demander à votre notaire).
  • Le ou les constats amiables signés remplis avec vos voisins. Si plusieurs voisins sont touchés, vous devez remplir un constat par partie concernée. Même si vous êtes la seule personne concernée et qu’aucun voisin n’est touché, vous devez remplir le constat.
  • Si la fuite ne vient pas de chez vous, demandez un constat à votre voisin.

L’assureur vous adressera par courrier le montant de l’indemnité proposé. Si vous l’acceptez, le règlement intervient normalement sous un mois. En cas de désaccord sur le montant de l’indemnité, vous pouvez faire un recours auprès de votre assureur et également demander à voir le rapport de l’expert.

Cet article vous a plu ? Partagez-le pour en faire profiter votre réseau et vos amis.